Song without words - Gustav Holst

Prix : 9.90€

Pas de commentaires

Compositeur(s)

Gustav Holst

Niveau

2e Cycle

Mouvement(s)

Andante

Formation

Orchestre d'Harmonie

Catégories

Harmonie Harmonie 2e Cycle

Minutage

2'37''

Nombre de pages

34
Quantité :

Niveau : 2e Cycle

"Song without words" est tiré de la deuxième suite en fa pour orchestre d'Harmonie (op. 28, no 2) qui est la deuxième et dernière suite pour orchestre d'Harmonie (militaire) de Gustav Holst. Bien qu'elle soit jouée moins souvent que la Première Suite en Mib, elle reste une des pièces importante du répertoire d'harmonie. La deuxième suite, écrite en 1911 et publiée pour la première fois en 1922, dédiée à James Causley Windram, est plus longue et considérée comme plus difficile à jouer que sa grande sœur.

Au cours de ses premières années en tant que compositeur, Holst s'est intéressé (comme beaucoup de compositeurs à l'époque) à la musique folklorique et a écrit de nombreuses pièces basées sur des airs folkloriques. Il a fourni des accompagnements au piano en 1909 à 16 chansons recueillies par le Dr George Barnet Gardiner, pour publication dans Folk Songs from Hampshire, un volume de la série Cecil Sharp's County Songs. Il a utilise le thème "I'll Love My Love" et l'incorpore dans cette suite (il a plus tard fait des arrangements pour voix. Son contemporain et ami Ralph Vaughan Williams a plus tard basé sa propre suite de chansons folkloriques sur des airs folkloriques anglais. Sept airs traditionnels sont utilisés dans les quatre mouvements de la suite de Holst.

Gustav Holst

Gustav Holst

Gustav Holst Théodore (1874 - 1934) est un compositeur anglais, arrangeur et enseignant. Connu pour sa suite orchestrale ""Les Planètes"" il a signé les partitions d'un grand nombre d'œuvres à travers un éventail de genres, même si aucune n'a connu un succès comparable. Son style de composition distinctif est le produit de nombreuses influences, y compris la reprise de chansons folkloriques anglaises du début du 20e siècle.

Il y a des musiciens professionnels dans les trois précédentes générations de la famille de Holst, et il est clair qu'à partir de ses premières années il suivra la même voie. Il espère devenir pianiste mais suite à une névrite au bras droit il poursuit une carrière de compositeur. Ses compositions ne suffisent pas à subvenir à ses besoins. Aussi, il joue du trombone en tant que professionnel et devient plus tard un enseignant (un grand, selon son collègue Ralph Vaughan Williams).

Les œuvres de Holst sont jouées souvent dans les premières années du 20ème siècle, mais il faut attendre le succès international des Planètes dans les années immédiatement après la Première Guerre mondiale pour Holst devienne une figure bien connue. En homme timide, il n'a pas n'accueille cette renommée et préfère être laissé en paix pour composer et enseigner.

Dans ses dernières années son style personnel sans compromis frappe de nombreux mélomanes comme trop austère, et sa brève popularité commence à baisser. Néanmoins, il a une influence significative sur un certain nombre de jeunes compositeurs anglais comme Edmund Rubbra, Michael Tippett et Benjamin Britten. Outre les planètes et une poignée d'autres œuvres, sa musique a été négligée jusque dans les années 1980.

Pas encore de commentaires pour cette partition !

Les éditeurs avec qui nous travaillons

logos Editeurs

Notre Partenaire

logo Open Talent