Téléchargez votre partition PDF !
Par les professeurs de musique, pour leurs élèves

Coucou (carnaval des animaux) - Camille Saint Saëns

Prix : 9.90€

Pas de commentaires

Compositeur(s)

Camille Saint Saëns

Arrangeur(s)

David Louis

Niveau

1er Cycle

Mouvement(s)

Andante

Formation

Ensemble Variable

Catégories

Ensembles variables Ensembles variables Cycle 1 1er Cycle Musique Classique Piano

Minutage

1'40''

Nombre de pages

38
Quantité :

Niveau : 1er Cycle

Le Carnaval des animaux est une suite musicale humoristique de quatorze mouvements e Camille Saint-Saëns. L'œuvre a été écrite pour une interprétation privée par un ensemble ad hoc de deux pianos et divers instruments, et dure environ 25 minutes.

Après une tournée désastreuse en Allemagne en 1885-1886, Saint-Saëns se retire dans un petit village autrichien, où il compose en février 1886 Le Carnaval des Animaux pour deux pianos, deux violons, alto, violoncelle, contrebasse, flûte (et piccolo), clarinette , harmonica et xylophone.

Dès le début, Saint-Saëns a considéré l'œuvre comme un plaisir. Le 9 février 1886, il écrivit à ses éditeurs Durand à Paris qu'il composait une œuvre pour le Mardi Gras à venir, et confessant qu'il savait qu'il devait travailler sur sa Troisième Symphonie, mais que cette œuvre était " tellement amusante " ("... mais c'est si amusant ! "). Il avait apparemment l'intention d'écrire l'œuvre pour ses élèves de l'École Niedermeyer, mais elle fut créée lors d'un concert privé donné par le violoncelliste Charles Lebouc le mardi 9 mars 1886.

Une deuxième représentation (privée) a eu lieu le 2 avril au domicile de Pauline Viardot, en présence de Franz Liszt, un ami du compositeur, qui avait exprimé le souhait d'entendre l'œuvre. Il y a eu d'autres représentations privées, typiquement pour le festival français de la Mi-Carême, mais Saint-Saëns était convaincu que l'œuvre ne serait pas publiée de son vivant, la considérant comme une atteinte à son image de compositeur "sérieux". Il ne céda que pour le célèbre violoncelle solo Le Cygne, qui constitue l'avant-dernier mouvement de l'œuvre, et qui fut publié en 1887 dans un arrangement du compositeur pour violoncelle et piano solo (l'original utilise deux pianos).

Saint-Saëns a précisé dans son testament que l'œuvre devait être publiée à titre posthume. Après sa mort en décembre 1921, l'œuvre est publiée par Durand à Paris en avril 1922 et la première exécution publique est donnée le 25 février 1922 par Concerts Colonne (l'orchestre d'Édouard Colonne).

Le carnaval est devenu depuis l'une des œuvres les plus connues de Saint-Saëns, jouée par les onze instrumentistes d'origine, ou plus souvent avec l'ensemble des cordes d'un orchestre. Normalement, un glockenspiel remplace l'harmonica en verre rare. Toujours populaire auprès des professeurs de musique et des jeunes enfants, il est souvent enregistré en combinaison avec "Pierre et le loup" de Prokofiev ou "The Young Person's Guide to the Orchestra" de Britten.

 

Le coucou au fond des bois :

« Chacun soupire à part soi : Que le son du coucou est triste, au fond des bois ! »

Dans l'original, la clarinette endosse le rôle du coucou en jouant 21 fois le motif de l'oiseau.

Dans cet arrangement, le motif est répartis. La partition a été transposée pour faciliter l'exécution.

Les élèves de 1er cycle devront maitriser le chromatisme pour réaliser cet arrangement.

 

David Louis

David Louis

« J’enseigne la formation musicale depuis 1993. Actuellement au CRC de Persan, j’ai dirigé 10 ans le Big Band Jazz Gardé puis 2 ans l’Orchestre d’Harmonie de Conflans-Sainte-Honorine. J’ai enseigné 2 ans au projet de l’orchestre à l’école à Cergy. Je dirige depuis 2001 l’Orchestre d’Harmonie de Pontoise. De plus, j'ai aussi travaillé 10 ans pour l’éditeur quickpartitions.com pour qui j'ai réalisé des relevés.

Le monde de l’édition me passionne et je trouve rarement des arrangements parfaitement adaptés à mes ensembles. Depuis ces dernières années j’ai donc arrangé plusieurs pièces.

Ce travail d’arrangement est rarement valorisé. J’ai créé le site Profs-Edition.com pour combler ce manque. »

Pas encore de commentaires pour cette partition !

Les éditeurs avec qui nous travaillons

logos Editeurs

Notre Partenaire

logo Open Talent