Concerto Konzertstuck - Robert Schumann

Prix : 29.90€

Pas de commentaires



Compositeur(s) : Robert Schumann

Arrangeur(s) : Christian Guillonneau

Niveau : 3e Cycle

Formation : 4 Cors & Orchestre d'Harmonie

Catégories : 3e Cycle Cor d'harmonie Harmonie Orchestre Ensembles Harmonie 3e Cycle Musique Classique

Minutage : 18'03''

Nombre de pages : 303

Quantité :


Niveau : Orchestre Cycle 3, Solistes Cycle 3+

Concerto pour 4 cors et orchestre, écrit en 1849, contemporain du concerto pour piano et orchestre. Robert Schumann le considéra comme l'une de ses "meilleures choses". L’œuvre met en valeur ce nouvel instrument qu'est le cor chromatique à pistons. Avec cette œuvre, Schumann montre son vif attachement à cet instrument romantique dont le nouveau modèle mis au point en 1818 par les facteurs Stölzeo et Blühmel permet de faire dévier l'air vers des tons (tuyaux) annexes et par conséquent de faire des gammes chromatiques sans le placement de la main dans le pavillon. Ce concerto a été créé à Leipzig dans la salle du Gewandhaus par Ed. Pohle, Jenichen, E.J. Leichsering et C. Wilke (cors) sous la direction de Julius Rietz, le 25 février 1850.

L'écriture de ce concerto pour 4 cors et orchestre est particulièrement originale dans le premier et le dernier mouvement, où les 4 cornistes solistes s'expriment avec brio. Le deuxième mouvement (romance) s'enchaîne avec le troisième et dernier mouvement. Cette romance préfigure le 4ème mouvement de la symphonie "Rhénane".

Dans cette arrangement, les parties solistes sont réparties différemment de l'original, afin de partager les difficultés du 1er cor. Les parties solistes peuvent, bien sûr, être jouées dans la version d'origine.

Christian Guillonneau (4ème cor) joua ce concerto avec Jacques Deleplancque (1er cor), Wilfrid Fournier (2ème cor), Guy Mouy (3ème cor) et l'orchestre du CNSM de Paris sous la direction de Jacques Mercier en 1981 devant Olivier Messiaen, qui, lors de cette occasion découvrit ce concerto et déclara que c'était une des plus belles œuvres qu'ai composé Robert Schumann, rejoignant ainsi l'avis même du compositeur.

Christian Guillonneau

Christian Guillonneau


Né en France, à Pornic, le 2 février 1958, où il débute ses études musicales.Il obtient une médaille d’or de cor au Conservatoire National de Région de Nantes en 1977, puis un premier prix du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Georges Barboteu en 1980. Il effectue parallèlement des études d’écriture avec Maurice Veillet.

En 1977, Françoise Giroud lui décerne le prix du ministre de la culture. Il tient le poste de cor solo à l’ensemble régional “Pupitre 14” à Amiens, de 1980 à 1981. Directeur de la Société Philharmonique de la Roche Sur Yon de 1981 à 2005, Il devient directeur du Conservatoire à Rayonnement Intercommunal Marin Marais et de l’Orchestre d’Harmonie des Sables d’Olonne en 1986 après avoir dirigé pendant quatre années l’école de musique et la société philharmonique de Luçon.

Il est également compositeur et est édité aux Editions Fuzeau, Robert Martin et Combre. On lui doit notamment beaucoup d’oeuvres à caractère pédagogique ainsi qu’une symphonie et des oeuvres pour choeur & orchestre d’harmonie, ainsi que de nombreux arrangements.

Pas encore de commentaires pour cette partition !

Les éditeurs avec qui nous travaillons

logos Editeurs

Notre Partenaire

logo Open Talent