L'Offrande Musicale - Jean-Sébastien Bach , Anton Webern

Prix : 39.90€

Pas de commentaires

Compositeur(s)

Jean-Sébastien Bach

Anton Webern

Arrangeur(s)

Laurent Terrenoire

Niveau

3e Cycle

Mouvement(s)

Sehr mäBig

Formation

Orchestre d'Harmonie

Catégories

Harmonie Harmonie 3e Cycle 3e Cycle Soliste

Minutage

7'00''

Nombre de pages

80
Quantité :

Niveau : 3e Cycle

La fugue à 6 voix, est la plus profonde et la plus importante en dimension (hormis la sonate) des treize musiques de l’Offrande musicale que J.S. Bach composa pour le Roi Frédéric le Grand de Prusse. Toutes ces partitions sont reliées par le « Thema Regium » qui sert de motif à variations tout au long du cycle, exprimant la grandeur du Roi comme véritable offrande du musicien à son souverain.

Lorsque Webern se penche sur ce thème, il repère immédiatement l’exploitation magistrale qu’il peut en faire en lien avec la « Klangfarbenmelodie ». En effet, la structure même de ce motif, au découpage évident, permet la circulation timbrique d’un instrument à l’autre, démultipliant alors les possibilités fines de couleurs orchestrales.

Travaillant de décembre 1934 à février 1935, il assume pleinement apporter une dimension originale supplémentaire à partir d’une œuvre existante. Le travail très subtil des nuances, des déplacements de timbres, des modifications de tempo et du choix particulier de l’orchestration (instrument à vents par 1, 1 harpe) est du temps de Webern, le début du XXe siècle. Il s’agit d’une mise en relief importante des sections motiviques du thème principal, démultiplié par 6, ce qui a rendu la tâche du compositeur extrêmement complexe.

J’ai, pour ma part, respecté au maximum les choix de Webern, en remplaçant simplement l’orchestre à cordes par les instruments à vents disponibles, au plus près possible des timbres originaux, et en gardant les bois et cuivres solistes. Le travail d’interprétation réside dans la délicate attention nécessaire au respect des apparitions et disparitions instrumentales par le jeu des nuances. La justesse doit être parfaite pour que l’ensemble sonne, car chaque bout de motif a son importance, placé dans un écrin de diamant.

Laurent Terrenoire

Laurent Terrenoire

Né en 1977. Commence à composer à l'âge de 12 ans des suites d'une rencontre décisive avec des oeuvres pour orgue de J.S. BACH. Décroche le premier prix de la mission d'encouragement à la composition à Lempdes en 1994.

Études complètes au conservatoire de Chalon-sur-Saône en direction d'orchestre, écriture, accompagnement, composition, acousmatique, analyse..... Obtient le DE de formation musicale en 1999 et le DE de direction d'orchestre en 2009.

Oeuvres créées par l'orchestre symphonique de la CCM, l'ensemble ad libitum, l'orchestre de flûtes français, Pierre-Yves Pruvot et Charles Bouisset, étudiants des conservatoires de Chalon et Dijon......

Actuellement enseignant le piano et la formation musicale en Saône-et-Loire.

Pas encore de commentaires pour cette partition !

Les éditeurs avec qui nous travaillons

logos Editeurs

Notre Partenaire

logo Open Talent