Ein Mädchen oder weibchen - Wolfgang Amadeus Mozart

Prix : 7.90€

Pas de commentaires

Compositeur(s)

Wolfgang Amadeus Mozart

Arrangeur(s)

Myriam Darmé

Niveau

2e Cycle

Mouvement(s)

Andante

Formation

Ensemble de Flûtes

Catégories

Ensemble de Flûtes Flûte traversière Flûte traversière 3e Cycle 3e Cycle

Minutage

1'12''

Nombre de pages

13
Quantité :

Niveau : 3e Cycle

l’opéra de la flûte enchantée fait partie des dernières œuvres de Mozart, qui meurt alors qu’il n’a que 35 ans ! Quand il en écrit les premières notes au printemps 1791, c’est pour répondre à la demande de son ami Emmanuel Schikaneder, directeur d’un petit théâtre populaire de la banlieue de Vienne, qui en écrit le livret. L’objectif était de répondre au goût du public pour les « Singspiels », opéras alternant des scènes chantées et parlées, au caractère féérique et léger.

Influencé par son appartenance à la Franc-maçonnerie, Mozart va glisser dans son opéra de nombreux symboles de l’initiation à la sagesse (rituel, épreuves, chiffre 3, opposition Nuit et Lumière…) qui permettront plusieurs niveaux de lecture de ce conte.

Cet air de Papageno se situe au milieu du 2e acte de l’opéra. A ce moment de l’intrigue, Papageno se retrouve seul, désespéré. Le pouvoir du carillon magique, qui lui a été confié pour réaliser sa quête, va réveiller en lui son désir de rencontrer une femme qui lui ressemblerait : « une Papagena »

Traduction des paroles :

Refrain : Une fille ou une petite femme, c'est le vœu de Papageno
Cette très douce colombe serait pour moi un vrai bonheur !
1-Il ferait bon boire et manger, et je serais l'égal des princes
Je goûterais la vie en sage et me croirais au paradis.
2-Ah, pourquoi ne puis-je donc plaire à aucune de ces filles charmantes ?
Que l'une d'elles vienne à mon secours, ou je vais mourir de chagrin.
3-Si pas une n'accepte de m'aimer, la flamme viendra me dévorer !
Si des lèvres de femme m'embrassent, alors je serais vite guéri. »

Cet air est un des plus connus de l'œuvre. Il est écrit comme une chanson populaire, avec un refrain et une mélodie volontairement simple. C’était déjà le cas du premier air chanté par Papageno, lors de sa première apparition (« Der Vogelfänger bin ich ja ») : Mozart assure ainsi une cohérence de style pour ce personnage comique qui depuis le début de l’opéra est obsédé par son désir de rencontrer une petite femme, pareille à lui.

Indication de jeu : Les voix de flûte 1 et de piccolo sont à réserver à des 3e cycles. La voix de flûte basse est optionnelle, elle complète la partie de flûte alto.

Myriam Darmé

Myriam Darmé

Née à Metz en 1965, Myriam Darmé débute ses études musicales à 8 ans et apprend la flûte traversière au Conservatoire de Région de Metz (57) dans les classes de M. Danino. Elle poursuit par la suite sa formation classique au Conservatoire d’Epinal (88), se distinguant lors de concours régionaux.

Parallèlement, elle obtient le diplôme d’Etat et exerce en tant que sage-femme avant de se tourner exclusivement vers la pédagogie de la musique en 1995, lorsqu’elle donne pour la première fois des cours d’éveil musical. Actuellement professeur dans les écoles de musique de Coutras, Marcheprime et Martignas-sur Jalle (Gironde), elle enseigne la flûte et intervient dans des établissements scolaires. Elle se produit régulièrement avec d’autres musiciens, abordant tant le répertoire classique que d’autres styles musicaux. Passionnée de pédagogie, elle recherche constamment de nouvelles voies pour initier à la diversité des discours musicaux : par l'écriture d'oeuvres didactiques, l'adaptation de pièces variées, ou encore la création de spectacles inédits.

Elle est formée à l’arrangement, l’édition musicale ainsi qu’à la direction d’orchestre.

Myriam et Maia Darmé forment ensemble le duo flûte et harpe "Traversées" et partagent une même passion pour l’arrangement et pour la transmission de leur art. Elles ont également créé un conte musical pour enfants, « Traversée fantastique », qui a déjà enchanté plus de 5,000 élèves de maternelle et de primaire. Le spectacle interactif, narré par une conteuse et ponctué d’extraits musicaux joués sur 12 flûtes et 3 harpes différentes, mêle décors mobiles et projection vidéo.

Pas encore de commentaires pour cette partition !

Les éditeurs avec qui nous travaillons

logos Editeurs

Notre Partenaire

logo Open Talent