Un damier libéré - Marc Kowalczyk

Prix : 9.90€

Pas de commentaires



Compositeur(s) : Marc Kowalczyk

Niveau : 1er Cycle

Formation : Ensemble à Cordes

Catégories : 1er Cycle Orchestre à Cordes Ensembles Création Création 1er Cycle

Minutage : 1'36''

Nombre de pages : 16

Quantité :


Niveau : Début 1er Cycle

C’est le jeu d’un damier qui place (et déplace) les joueurs et qui détermine leur partition. Choisissons par exemple deux équipes adverses : 5 violons (habillés en noir et 5 altos (habillés en blanc). Disposons-les face à face en ligne sur le damier. Chaque équipe décide d’avancer un joueur lors de son tour (obligation de faire avancer en face le joueur pendant le tour ; si un autre joueur est déjà présent sur la prochaine case, il se déplace en diagonale). L’équipe gagnante est celle qui a réussi à amener l’un de ses joueurs sur l’une des cases de départ adverses.

Le chef sera aussi le coordinateur de l’ensemble des 10 musiciens et l’arbitre. Dans notre partition, c’est la première équipe qui a débuté qui gagne (score connu dès le départ). Aucune stratégie de jeu due au hasard et à l’adversaire n’est mise en valeur (mélange d’offensif et de défensif en miroir entre chaque équipe). Concernant les notes, les violons jouent sur Do majeur, les altos sur La mineur. Ils possèdent donc un état distinct lorsqu’ils sont en stationnement (en attente de se déplacer) et lorsqu’ils se déplacent (le joueur lance un FA pour les violons et un RÉ pour les altos ; les deux notes – hors altérations pour faire simple – qui ne sont pas entendues).

Chaque équipe joue son leitmotiv dans sa tonalité : trois notes (legato) du début de gamme pour le stationnement ; trois notes de l’arpège de l’accord parfait (pizz) pour encourager celui de l’équipe qui se déplace. Tous ces mouvements et ces jeux durent deux mesures. Pour la fin, c’est la note unique de l’équipe gagnante qui est mise en valeur par plusieurs tenues des joueurs.

L’intérêt de cette œuvre réside dans l’exploitation de l’espace sonore : c’est le mouvement qui confère toutes les différences de sons, car en fait, la musique est répétitive mais les déplacements ludiques des joueurs changent l’ambiance de la musique et captivent le spectateur.

NB 1 : Les notes tenues de déplacement (Fa et Ré) peuvent être doublées par exemple aux violoncelles.

NB 2 : L’œuvre a aussi été jouée sans le jeu des déplacements.

Marc Kowalczyk

Marc Kowalczyk

Marc KOWALCZYK est un compositeur, musicologue et pédagogue (piano) français né en 1973 à Clamart (92). C’est durant ses études en Conservatoire (piano, harmonie, analyse musicale et composition) et à l’université Paris-Sorbonne (musicologie) qu’il fonde l’Association pour la Promotion de la Musique Contemporaine. Ardent défenseur de la musique de son temps, il écrit plusieurs ouvrages de référence et donne des conférences musicales sur l’histoire de la musique.

En tant que compositeur, il se fait connaître par sa première commande d’État en 1994 et une résidence à Thouars (79) en 1995. En 1998 il compose l'opéra policier Délit d'innocence qui sera joué lors de deux tournées différentes à Paris. Il développe le concept de résidence en juin 2000 à Vanves (92) en invitant d'autres arts (arts plastiques, poésie, cinéma, danse, photographie, théâtre). C'est à partir de 2009 qu'il élargit l'idée de résidence autour de sa propre méthode de piano Au cœur du piano lors d’une vingtaine d’évènements répartis dans toute la France et en Belgique.

Ses œuvres musicales, allant du solo à l'orchestre en passant par la voix, sont régulièrement programmées à travers le monde (Angleterre, Belgique, Chine, Chypre, Espagne, Etats-Unis, Italie…) lors de festivals ou évènements majeurs (Festival aujourd’hui musiques, Musicavoix, Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Carolina saxophone festival, St Martin-in-the-Fields, Université de Miami, Musique japonaise à Barcelone…).

Avec quinze CD publiés et une vingtaine de résidences toutes différentes portant sur un aspect extra-musical (Charleville-Mézières sur Peau d’âne, Cherbourg-Octeville sur le voyage, Grasse sur le parfum, Loon-Plage sur les animaux, Marigny sur les émotions, Nay sur le théâtre, Saint-Lô sur les formes musicales, Saint-Nazaire sur l’intergénérationnel, Signy sur la pâtisserie, Bernay sur le sport, Donges sur la nature…) son esthétique nommée « rationnelle » est aujourd’hui reconnue comme l’une des composantes de la musique d’avant-garde.

Site officiel du compositeur : http://musikayak.free.fr

Pas encore de commentaires pour cette partition !

Les éditeurs avec qui nous travaillons

logos Editeurs

Notre Partenaire

logo Open Talent