Recevez vos Partitions PDF dans votre boite email !
Par les professeurs de musique, pour leurs élèves
Pas de partitions
dans votre Panier

Partition Lullaby - Quatuor à Cordes- GERSHWIN G.
Partition Lullaby - Quatuor à Cordes- GERSHWIN G.Partition Lullaby - Quatuor à Cordes- GERSHWIN G.Partition Lullaby - Quatuor à Cordes- GERSHWIN G.
Lullaby - Quatuor à Cordes- GERSHWIN G. Télécharger un extrait de la partition PDF

Compositeur :

Gershwin George

Niveau :

3e Cycle cycle

Mouvement(s) :

Moderato

Formation :

Quatuor à Cordes
(Pour plus de détails, cliquez sur une vignette)

Minutage :

10'07''

Nombre de pages :

21

Prix : 9.90€
“Lullaby” a été écrit en 1919 alors que Gershwin étudie l’harmonie et le contrepoint avec Edward Kilenyi Sr. Cependant, Gershwin n’est pas un simple étudiant à l’époque. Sa première comédie musicale , La La Lucille , avait été produite à Broadway la même année. Contrairement à l’image que donne de lui Hollywood, Gershwin s’est consacrée à l’étude de la musique tout au long de sa trop courte vie. Il cherche constamment à élargir ses connaissances et à perfectionner sa technique.

Le manuscrit de “Lullaby” est oublié pendant des décennies jusqu’à ce qu’il soit montré à l’harmoniciste virtuose Adler Larry qui a transcrit pour harmonica et quatuor à cordes et l’a présenté au Festival d’Edimbourg en 1963. Il a été ensuite transcrit pour harmonica et orchestre. La partition n’a pas été jouée sous sa forme d’origine jusqu’au 28 octobre 1967 .

“Lullaby” est souvent entendu dans une version pour orchestre à cordes.

George GERSHWIN


George Gershwin est un compositeur américain né le 26 septembre 1898 à Brooklyn à New York et mort le 11 juillet 1937 à Hollywood.

Né dans une famille juive prolétarienne originaire de Saint-Pétersbourg, totalement autodidacte, George Gershwin fait ses débuts comme pianiste d’orchestre à Broadway. Son frère, Israel dit « Ira », parolier, écrit la plupart des textes de ses chansons que s’arrachent bientôt Al Jolson, Fred Astaire, Ginger Rogers ou le producteur Ziegfeld. Créateur du jazz symphonique, il fait triompher ses comédies musicales. À Paris, il rencontre Maurice Ravel. À Vienne, il se lie d’amitié avec Alban Berg. Véritable star, grand amateur de jolies femmes (Paulette Goddard, Simone Simon…), ami d’Arnold Schönberg (avec qui il joue au tennis mais dont il ne comprend pas la musique), il s’installe à Hollywood pour composer des partitions cinématographiques ou des chansons populaires. Bien d’autres de ses œuvres sont devenues de grands standards de jazz grâce entre autres à Ella Fitzgerald, Louis Armstrong, Herbie Hancock et de nombreux autres chanteurs ou acteurs. Il meurt des suites d’une désastreuse intervention chirurgicale au cerveau.

Cliquez ici pour publier un commentaire


* Obligatoire