Recevez vos Partitions PDF dans votre boite email !
Par les professeurs de musique, pour leurs élèves
Pas de partitions
dans votre Panier

Partition Bagatelle - Trio à Cordes et Clavier - DVORAK A.
Partition Bagatelle - Trio à Cordes et Clavier - DVORAK A.Partition Bagatelle - Trio à Cordes et Clavier - DVORAK A.Partition Bagatelle - Trio à Cordes et Clavier - DVORAK A.
Bagatelle - Trio à Cordes et Clavier - DVORAK A. Télécharger un extrait de la partition PDF

Compositeur :

Dvorak Anton

Niveau :

2e-3e Cycle cycle

Mouvement(s) :

Allegretto

Formation :

Trio à Cordes et Harmonium, ou Piano ou Accordéon.
(Pour plus de détails, cliquez sur une vignette)

Minutage :

2'46''

Nombre de pages :

14

Prix : 5.90€
Niveau : 2e-3e Cycle

Les 5 Bagatelles sont des pièces brèves qui ont été composés en 12 jours au début du mois de mai 1878 à la demande d’un musicien amateur qui disposait chez lui que d’un harmonium. La mélodie de la 1ere et 3e bagatelle est l’air populaire tchèque “Hraly dudy” (Les cornemuses jouaient à Poduba)

Ces bagatelles sont rarement jouées du fait de l’harmonium. L’usage du piano est déconseillé mais quitte à déplaire aux puristes, le seul instrument de remplacement serait l’accordéon.

Anton DVORAK


Antonín Leopold Dvořák est un compositeur tchèque, né en 1841 et mort à Prague le 1er mai 1904. Son prénom est parfois orthographié « Anton » dans une forme germanisée, peu utilisée en français.
Pendant longtemps, seules cinq symphonies du compositeur étaient connues, numérotées de 1 à 5, dans l’ordre de leur publication (qui ne correspond pas entièrement à l’ordre de leur composition). Ainsi, la Symphonie du Nouveau Monde porte alors le numéro 5, et le dictionnaire Robert des noms propres affirmait encore dans les années 1990 que Dvořák était l’auteur de cinq symphonies. Quelques rares spécialistes connaissaient l’existence du cycle complet, mais il faut attendre les années 1960 pour que paraisse la première édition critique des neuf symphonies dans leur numérotation actuelle. Du jour au lendemain, pas moins de quatre « nouvelles » symphonies de Dvořák étaient offertes au monde musical. Aussitôt, plusieurs chefs en profitèrent et enregistrèrent de véritables intégrales discographiques des neuf symphonies.

Cliquez ici pour publier un commentaire


* Obligatoire