Recevez vos Partitions PDF dans votre boite email !
Par les professeurs de musique, pour leurs élèves
Pas de partitions
dans votre Panier

Partition Symphonie n°2 (Les échos de l’Alène) - Orchestre d'Harmonie - FRELAT G.
Partition Symphonie n°2 (Les échos de l’Alène) - Orchestre d'Harmonie - FRELAT G.Partition Symphonie n°2 (Les échos de l’Alène) - Orchestre d'Harmonie - FRELAT G.Partition Symphonie n°2 (Les échos de l’Alène) - Orchestre d'Harmonie - FRELAT G.
Symphonie n°2 (Les échos de l’Alène) - Orchestre d'Harmonie - FRELAT G. Télécharger un extrait de la partition PDF

Compositeur :

Frelat Grégory

Niveau :

Fin de 2e Cycle cycle

Formation :

Orchestre d'harmonie
(Pour plus de détails, cliquez sur une vignette)

Minutage :

18'30''

Nombre de pages :

191

Prix : 29.90€
Niveau : Fin 2e Cycle

I. “Luzy, terre des Seigneurs de Montarmin
II. “La tragédie d’Esther”
III. “La Tour des Barons, la vie d’autrefois”
IV. “Luzy aujourd’hui”

Prenant sa source au pied de l’oppidum gaulois du Mont Dosne, la rivière qui traverse Luzy, l’Alêne, a incité, depuis l’Antiquité, nos ancêtres à s’installer sur ses rives et a été témoin de la vie qui s’y est perpétuée.
La Symphonie No. 2 « Les échos de l’Alène » est une création originale qui retrace, en 4 mouvements, la vie de notre cité luzycoise depuis le Moyen-Âge jusqu’à nos jours. Elle est commande spécifique de Yann Bail, pour l’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Luzy.

– Premier mouvement « Luzy, terre des Seigneurs de Montarmin »:
Le compositeur nous emmène sur les terres de Montarmin où des seigneurs y auraient régné en maîtres. Ont-ils vraiment existé? Possible et imaginable si l’on en croit les reste de cette époque comme l’ancienne maison forte ou encore le moulin, aujourd’hui disparu, mais dont on peut deviner sa jolie fontaine de granit cachée dans un écrin de verdure.

– Second mouvement « La tragédie d’Esther »:
Construit au début du XVIIIème siècle, la maison Saclier, hôtel particulier devenu en 1866 l’Hôtel de Ville actuel, abritait une famille de notables, les Nault. Pour orner la salle de leur grande demeure, ces derniers commandèrent à la manufacture d’Aubusson des tentures faites sur mesure. Le thème de cette suite de tapisseries est « La vie d’Esther », telle qu’elle est racontée par la Bible dans le « Livre d’Esther », Ancien Testament.
“Au Vème siècle avant JC, Esther, femme juive, accède au trône de l’Empire Persan en épousant Assuerus Ier, roi de Perse. Sous son règne, la population juive est menacée d’extermination par le décret du Grand Vizir Aman mais en est sauvée par l’intercession d’Esther et de son oncle Mardochee.”
Depuis la fin du Moyen-Âge, cette histoire inspira bon nombre de peintres (Rembrandt, Poussin, Rubens, …) et fut relatée dans une pièce de théâtre: « La tragédie d’Esther » de Jean Racine.
À Luzy, les magnifiques tapisseries relatant la vie d’Esther ornent toujours la salle d’honneur de l’Hôtel de Ville. Elles sont classées depuis 1903 « Monuments historiques ».

– Troisième mouvement « La Tour des Barons, la vie d’autrefois »:
L’ancien château fort de Luzy aurait été construit au XIVème siècle. Le château n’avait dans ses murs que deux tours très importantes dont une, la Tour des Barons, en était le donjon. C’est à ses pieds que s’est développée, depuis l’époque médiévale, la vie de la cité pour devenir, au fil des siècles, la bourgade de Luzy telle que nous la connaissons aujourd’hui. Dernier vestige du château, la Tour des Barons domine Luzy et lui donne une image emblématique.
Le tout début de ce mouvement illustre le travail des artisans dans leurs ateliers (sabotier, forgeron, …)

– Quatrième mouvement « Luzy aujourd’hui »:
La ville de Luzy a évolué au fil des siècles autour de son centre historique. Les voies de communication se sont développés. Au XIXème siècle, des élus visionnaires se sont battus pour que le chemin de fer passe par Luzy, ce qui favorisa le développement du commerce de la cité. La petite agriculture du début du XXème siècle fait place, aujourd’hui, à une agriculture moderne qui fait vivre bon nombre de familles.
Luzy est devenue, ces dernières décennies, une ville attractive pour les touristes: outre les français, les touristes hollandais, belges, allemands et anglais raffolent de cette région et se font de plus en plus nombreux chaque été.

Appréciez ce voyage au cœur de la ville de Luzy !!!

Grégory FRELAT


Musicien depuis l’âge de 10 ans, Grégory Frelat a toujours aimé improviser ou “composer” de petites mélodies, dès qu’il a eu un clavier sous les mains. Il commence les cours de formation musicale et de saxophone à l’âge de 12 ans à l’école de musique d’Imphy (58), pour ensuite intégrer, sous le direction de Philippe Gateau, l’Orchestre d’Harmonie de la Ville d’Imphy, à 16 ans, en 1998. Il est autodidacte pour le clavier (son premier instrument et celui pour lequel il a une certaine attraction pour la composition), la guitare basse et la guitare.

Passionné par les légendes, le fantastique et tout ce qui faire rêver un enfant, il commence à s’intéresser plus précisément à la composition et à l’écriture dès lors qu’il intègre la faculté de Musique & Musicologie de Paris IV-Sorbonne, en 2000, où il obtiendra la Licence de Musique & Musicologie en 2003.
Il étudie avec passion et envie toutes les techniques d’écriture, de composition et d’orchestration, tout d’abord, au Conservatoire National de Région de Grenoble (38) avec Arnaud Petit, alors qu’il tente le concours CAPES pour être professeur d’Education Musicale, qu’il réussira en 2005, puis au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Annecy (74), auprès de Jean-Pascal Chaigne. Tout en suivant ce cursus, il travaillera la direction d’orchestre auprès de Jean-Paul Odiau, directeur du C.R.R. d’Annecy et professeur de Direction d’orchestre. Il obtient, dans l’ordre, ses diplômes de formation musicale (Ecole Nationale de Musique de Nevers-58, 2004), d’orchestration (C.R.R. d’Annecy, 2011), de composition (C.R.R. d’Annecy, 2012), d’écriture (C.R.R. d’Annecy, 2013) et de direction (C.R.R. d’Annecy, 2013).

Actuellement professeur d’Education Musicale au collège Beauregard de Cran Gevrier, de l’agglomération d’Annecy depuis 2006, il poursuit ses compositions et arrangements. Ses formations orchestrales de prédilection sont l’orchestre d’harmonie, les ensembles de cuivres, le piano et le choeur d’enfants. Il est un fervent défenseur de la formation “orchestre d’harmonie”.
Parallèlement, il travaille comme directeur de l’Union Musicale de Cran-Gevrier (Annecy, 74), mais également comme directeur du stage de la Fédération Musicale du Genevois.
Le message qu’il désire faire passer dans ses toutes pièces est de toujours prendre plaisir, ceci malgré la difficulté de la pièce.

Cliquez ici pour publier un commentaire


* Obligatoire