Recevez vos Partitions PDF dans votre boite email !
Par les professeurs de musique, pour leurs élèves
Pas de partitions
dans votre Panier

Partition Suite Enfantine - Orchestre d'Harmonie & Chœur - FRELAT G. & SCHNEIDER M.
Partition Suite Enfantine - Orchestre d'Harmonie & Chœur - FRELAT G. & SCHNEIDER M.Partition Suite Enfantine - Orchestre d'Harmonie & Chœur - FRELAT G. & SCHNEIDER M.Partition Suite Enfantine - Orchestre d'Harmonie & Chœur - FRELAT G. & SCHNEIDER M.Partition Suite Enfantine - Orchestre d'Harmonie & Chœur - FRELAT G. & SCHNEIDER M.
Suite Enfantine - Orchestre d'Harmonie & Chœur - FRELAT G. & SCHNEIDER M. Télécharger un extrait de la partition PDF

Compositeur :

Frelat Grégory

Parolier :

Schneder Marie

Niveau :

2e Cycle cycle

Formation :

Orchestre d'harmonie
(Pour plus de détails, cliquez sur une vignette)

Minutage :

26'51''

Nombre de pages :

323

Prix : 39.90€
Niveau : 2e Cycle

Tirée de textes de Marie Schneider, « Suite enfantine », pour chœur d’enfants à voix égales, orchestre d’harmonie et piano, est un enchaînement de musiques à caractère enchanté et métaphorique. Laissez-vous porter par ces voix d’enfant qui vous mèneront vers des territoires inconnus. Un voyage poétique au milieu d’un cerisier, d’un clown blanc, d’une pluie de baleines…

Il existe également une version piano et chœurs pour des prestations plus intimes, mais la version orchestrale permet une dimension grandiose et puissante, emportée toujours par la voix magique des enfants.

« Tiens-toi loin de celui qui n’aime pas le pain ni la voix d’un enfant » (proverbe suisse)

Grégory FRELAT


Musicien depuis l’âge de 10 ans, Grégory Frelat a toujours aimé improviser ou “composer” de petites mélodies, dès qu’il a eu un clavier sous les mains. Il commence les cours de formation musicale et de saxophone à l’âge de 12 ans à l’école de musique d’Imphy (58), pour ensuite intégrer, sous le direction de Philippe Gateau, l’Orchestre d’Harmonie de la Ville d’Imphy, à 16 ans, en 1998. Il est autodidacte pour le clavier (son premier instrument et celui pour lequel il a une certaine attraction pour la composition), la guitare basse et la guitare.

Passionné par les légendes, le fantastique et tout ce qui faire rêver un enfant, il commence à s’intéresser plus précisément à la composition et à l’écriture dès lors qu’il intègre la faculté de Musique & Musicologie de Paris IV-Sorbonne, en 2000, où il obtiendra la Licence de Musique & Musicologie en 2003.
Il étudie avec passion et envie toutes les techniques d’écriture, de composition et d’orchestration, tout d’abord, au Conservatoire National de Région de Grenoble (38) avec Arnaud Petit, alors qu’il tente le concours CAPES pour être professeur d’Education Musicale, qu’il réussira en 2005, puis au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Annecy (74), auprès de Jean-Pascal Chaigne. Tout en suivant ce cursus, il travaillera la direction d’orchestre auprès de Jean-Paul Odiau, directeur du C.R.R. d’Annecy et professeur de Direction d’orchestre. Il obtient, dans l’ordre, ses diplômes de formation musicale (Ecole Nationale de Musique de Nevers-58, 2004), d’orchestration (C.R.R. d’Annecy, 2011), de composition (C.R.R. d’Annecy, 2012), d’écriture (C.R.R. d’Annecy, 2013) et de direction (C.R.R. d’Annecy, 2013).

Actuellement professeur d’Education Musicale au collège Beauregard de Cran Gevrier, de l’agglomération d’Annecy depuis 2006, il poursuit ses compositions et arrangements. Ses formations orchestrales de prédilection sont l’orchestre d’harmonie, les ensembles de cuivres, le piano et le choeur d’enfants. Il est un fervent défenseur de la formation “orchestre d’harmonie”.
Parallèlement, il travaille comme directeur de l’Union Musicale de Cran-Gevrier (Annecy, 74), mais également comme directeur du stage de la Fédération Musicale du Genevois.
Le message qu’il désire faire passer dans ses toutes pièces est de toujours prendre plaisir, ceci malgré la difficulté de la pièce.

Marie Schneider est née à Paris en 1987. Après des études de Lettres Modernes et de Chinois, elle trouve sa vocation dans l’écriture et cherche donc les moyens d’en vivre. Pour cela, elle fonde son auto-entreprise en tant qu’écrivain public en octobre 2011, démarche les établissements d’enseignement supérieur et parvient à décrocher un poste à CPE Lyon où elle donne un atelier d’écriture oulipienne, dans le cadre des modules d’ouverture proposés aux étudiants.

Plusieurs fois récompensée pour ses poèmes et ses nouvelles, elle a également publié son premier roman Le Train qui regardait passer les vaches, paru en 2012 aux éditions Kirographaires, malheureusement épuisé suite à la faillite de l’éditeur.

Elle travaille actuellement sur plusieurs nouvelles pour des concours d’écriture, et réfléchit à son troisième roman (le deuxième étant en cours d’appréciation par différents éditeurs).

Cliquez ici pour publier un commentaire


* Obligatoire