Recevez vos Partitions PDF dans votre boite email !
Par les professeurs de musique, pour leurs élèves
Pas de partitions
dans votre Panier

Partition Concerto pour Basson - Orchestre Harmonie - ROSSINI G.
Partition Concerto pour Basson - Orchestre Harmonie - ROSSINI G.Partition Concerto pour Basson - Orchestre Harmonie - ROSSINI G.Partition Concerto pour Basson - Orchestre Harmonie - ROSSINI G.
Concerto pour Basson - Orchestre Harmonie - ROSSINI G. Télécharger un extrait de la partition PDF

Compositeur :

Rossini Gioachino


Niveau :

3e Cycle cycle

Formation :

Basson et Orchestre d'Harmonie.
(Pour plus de détails, cliquez sur une vignette)

Minutage :

16'

Nombre de pages :

260

Prix : 29.90€
Niveau orchestre : cycle 2/3 – Niveau soliste : cycle 3+

Gioachino Rossini, Gioacchino Rossini pour certains auteurs francophones, et Giovacchino Antonio Rossini pour l’état-civil, est un compositeur italien né à Pesaro en Italie le 29 février 1792 et mort à Paris le 13 novembre 1868.

Comptant parmi les plus grands compositeurs du XIXe siècle, tant par l’importance et l’étendue de son répertoire que par sa qualité, son nom se rattache surtout à l’opéra : Il barbiere di Siviglia (d’après Le Barbier de Séville de Beaumarchais), La Cenerentola (d’après Cendrillon), La gazza ladra (La Pie voleuse), L’italiana in Algeri (L’Italienne à Alger) et Guillaume Tell.

Bon vivant et gastronome à la table réputée, il créé de nombreuses recettes culinaires auxquelles il donne le nom de ses opéras (Les bouchées de la Pie voleuse, Tarte Guillaume Tell) et baptise ses Péchés de vieillesse (recueil en 14 volumes de compositions variées) selon son inspiration gourmande (Hachis romantique, Petite Valse à l’huile de ricin). Le « tournedos Rossini » est une célèbre création culinaire nommée en son honneur.

La date de composition (vers 1845 ?) de ce concerto est incertaine. Son attribution à Rossini l’est tout autant, car ce concerto est également attribué à Iwan Müller sur un arrangement d’extraits de l’opéra de Rossini “Armida”. Resté Inachevé, cet arrangement fût complété par le bassoniste Eberhard Buschmann. Cette version pour harmonie du concerto pour basson fût créée par Philippe Hanon, supersoliste à l’Orchestre National de France, et l’orchestre d’harmonie des Sables d’Olonne, à l’occasion des rencontres nationales de bassons de 2007 aux Sables d’Olonne.

Christian GUILLONNEAU


Né en France, à Pornic, le 2 février 1958, où il débute ses études musicales.Il obtient une médaille d’or de cor au Conservatoire National de Région de Nantes en 1977, puis un premier prix du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Georges Barboteu en 1980. Il effectue parallèlement des études d’écriture avec Maurice Veillet.

En 1977, Françoise Giroud lui décerne le prix du ministre de la culture. Il tient le poste de cor solo à l’ensemble régional “Pupitre 14” à Amiens, de 1980 à 1981. Directeur de la Société Philharmonique de la Roche Sur Yon de 1981 à 2005, Il devient directeur du Conservatoire à Rayonnement Intercommunal et de l’Orchestre d’Harmonie des Sables d’Olonne en 1986 après avoir dirigé pendant quatre années l’école de musique et la société philharmonique de Luçon.

Il est également compositeur et est édité aux Editions Fuzeau, Robert Martin et Combre. On lui doit notamment beaucoup d’oeuvres à caractère pédagogique ainsi qu’une symphonie et des oeuvres pour choeur & orchestre d’harmonie, ainsi que de nombreux arrangements.

Cliquez ici pour publier un commentaire


* Obligatoire