Recevez vos Partitions PDF dans votre boite email !
Par les professeurs de musique, pour leurs élèves
Pas de partitions
dans votre Panier

Partition Le Carnaval des Animaux - Ensemble à Cordes - SAINT-SAENS C.
Partition Le Carnaval des Animaux - Ensemble à Cordes - SAINT-SAENS C.Partition Le Carnaval des Animaux - Ensemble à Cordes - SAINT-SAENS C.Partition Le Carnaval des Animaux - Ensemble à Cordes - SAINT-SAENS C.Partition Le Carnaval des Animaux - Ensemble à Cordes - SAINT-SAENS C.
Le Carnaval des Animaux - Ensemble à Cordes - SAINT-SAENS C. Télécharger un extrait de la partition PDF

Compositeur :

Saint-Saëns Camille


Niveau :

1er-3e Cycle cycle

Formation :

Ensemble à Cordes.
(Pour plus de détails, cliquez sur une vignette)

Minutage :

25'10''

Nombre de pages :

127

Prix : 29.90€
Niveau : 1er à 3e Cycle

Pour jouer l’ensemble de cette oeuvre il sera nécessaire de faire appel à un quatuor de professionnels ou d’élèves plus avancés. Cela sera l’occasion de partage et pour les plus jeunes l’occasion d’une rencontre enrichissante. C’est très motivant que de partager avec plus forts que soi !

Mais il est aussi possible de ne pas jouer le tout et de choisir un certains nombres de pièces.
Quoi qu’il en soit, il me semble important et utile de donner le texte aux élèves et de jouer l’ensemble avec le texte ! Cela fait un vrai spectacle. Les enfants, pour l’avoir expérimenté, ont beaucoup aimé ce travail.

1 – Introduction du “Carnaval des Animaux” travaillé au sein d’un projet d’école Publique tant sur le plan musical que pour le texte.
Cette Introduction permet de regrouper tous les élèves avec :
– une voix facile pour les débutants (cordes à vide)
– une voix de difficulté moyenne et qui pour les violons 2 permet de travailler la pose du 4ème doigt
– une voix plus difficile pour les violons 1 et qui leur fait aborder les altérations accidentelles ; en plus ceux là avec les violons solos auront le plaisir de travailler le démanché sur leur manche
– la voix de solo sera consacré au travail du trille donc une difficulté nouvelle à maîtriser
– les violoncelles auront aussi le choix entre 2 difficultés de voix

2 – La Marche Royale – travaillé au sein d’un projet d’école publique sur “le Carnaval des Animaux” tant sur le plan musical que sur le texte. Cette pièce est difficile et il faudra bien réfléchir lors de la répartition des voix ! le violon 1 et le violon 2 nécessitent du travail avec les montées chromatiques et pour le violon 2 on choisira quelques solistes qui sont plus à l’aise et qui ainsi seront mis en valeur mais surtout seront obligés de travailler un peu plus. Le violon 1 demande un travail rythmique.
Le violon 3 sera soutenu par le violon 2 et leur permettra de progresser sur l’agilité de la main gauche et la pose du 2ème placement.
Par contre les autres parties sont très accessibles et apprendront à écouter le chant principal pour intervenir

3 – Poules et Coqs – travaillé au sein d’un projet d’école publique sur “le Carnaval des Animaux” tant sur le plan musical que sur le texte.
Cette pièce est difficile tant sur le plan rythmique que sur la tonalité.
Cette pièce permettra de découvrir de nouveaux doigtés avec les si b et les mi b pour les violons 1 et 2.
Cette pièce obligera tous les élèves à compter réellement les temps et à apprendre à faire les accents avec leur archet
Il faudra vraiment évoquer l’image de la basse cour pour que les élèves passent sur les difficultés multiples mais ils auront plaisir à progresser.

4 – Hémiones Animaux véloces – Cette pièce sera réservé aux élèves avancés ou aux professionnels.

5 – Les Tortues – travaillé au sein d’un projet d’école publique sur “le Carnaval des Animaux” tant sur le plan musical que sur le texte. Ce morceau permet d’intégrer les débutants et la partie du violon IV peut être reprise pour les violoncelles si nécessaire.
Les violons 2 et 3 pourront à travers cette pièce stabiliser le travail du 1er et 2ème placement.
Pour les violons 1 et violoncelles 1, cela sera le moyen d’acquérir le rythme du triolet et d’apprendre à “accompagner”. Tout le monde travaillera la nuance “piano” et l’équilibre sonore des différentes parties.

6 – l’Éléphant – travaillé au sein d’un projet d’école publique sur “le Carnaval des Animaux” tant sur le plan musical que sur le texte.
Cette pièce permettra encore de choisir des solistes sur une partie du morceau. Il y a un vrai travail à fournir sur les demi-tons et les altérations accidentelles.
Mais tous les élèves pourront jouer ensemble et c’est une pièce où il faudra vraiment rechercher l’archet lourd pour évoquer les éléphants.

7 – Kangourous – travaillé au sein d’un projet d’école publique sur “le Carnaval des Animaux” tant sur le plan musical que sur le texte.
Cette pièce du carnaval des Animaux a l’avantage de faire travailler l’alternance des Pizzicati et du travail “arco”.
Pour la mélodie, cela fait appel aux arpèges .. c’est un bon moyen de faire comprendre aux élèves l’importance des gammes et arpèges.
Cette pièce permet de faire progresser les plus avancés et de faire jouer les débutants.

8 – Aquarium – cette pièce nécessite la participation de professeurs pour jouer le thème.
Cela peut être une belle occasion pour les élèves de partager avec des professionnels.
La partie de violoncelle 1 fera appel à un travail en position. Ce n’est pas si complexe que cela a l’air mais il faudra réellement bien détailler les doigtés. Cela serait peut être nécessaire d’avoir aussi un professeur au pupitre de violoncelle 1 et de la confier à des solistes comme pour les violon.
Cette pièce sera jouée pour les violons avec des sourdines !! une découverte agréable pour les enfants.

9 – Personnages à longues oreilles – Au sein d’un projet scolaire il a été travaillé le “Carnaval des Animaux” tant la musique que le texte.
Le tout a été joué dans son intégralité .
Cette pièce “personnage aux longues oreilles”a l’avantage d’être amusante à jouer
– Pour les plus jeunes, c’est l’occasion de découvrir non seulement les harmoniques, mais aussi l’utilisation qui en est faite au sein de la musique : c’est un premier exemple parfait.
La mise en place nécessite que les élèves comptent et s’écoutent.
La musique est imagée et permet donc aux élèves ce travail de façon plus ludique : ils doivent réussirent à entendre l’âne

10 – Le coucou au fond des bois – travaillé au sein d’un projet d’école publique sur “le Carnaval des Animaux”
tant sur le plan musical que sur le texte. Cette pièce permet
– de mettre en avant des élèves qui ne sont pas spécialement avancés dans l’apprentissage (violon solo et violoncelle 2)
– de faire travailler aux violons 1 et 2 leurs 3ème et 4ème placement et d’apprendre pour tous les violons I la III° position !
l’écoute du 1/2 ton prendra sa place dans cette pièce
– les violons 3 pourront aisément travailler la pose du 4ème doigt
Les élèves devront trouver l’ambiance sonore sereine et douce et l’équilibre permettant de faire ressortir le coucou.

11 – Volière – Cette pièce nécessite vraiment d’avoir ou des professionnels ou des élèves avancés sur le thème.
Les autres voix ne sont pas difficiles et ont le bonheur de faire découvrir aux élèves une autre façon d’utiliser l’archet en jouant un passage “sul ponticello”.
Les enfants auront aussi plaisir à jouer les trémolos.
Dans cette pièce il faudra jouer très piano !

12 – Les pianistes transformés en violonistes – travaillé au sein d’un projet d’école publique sur “le Carnaval des Animaux” tant sur le plan musical que sur le texte.
Voici une pièce qui est difficile mais qui a l’avantage de faire travailler le système des gammes.
Suivant le niveau des élèves tout se jouera en I° position mais je pense préférable que le violon 1 commence chaque système de gammes avec le 1er doigt.
Il y aura aussi un travail à faire entre les quatre doubles croches du début du morceau et les croches de la fin.
Dans ce morceau pas de place aux débutants.

13 – Fossiles – travaillé au sein d’un projet d’école publique sur “le Carnaval des Animaux” tant sur le plan musical que sur le texte.
Cette pièce permettra aux élèves d’alterner les pizz et l’archet, de travailler les nuances, et les différentes utilisations de l’archet.

14 – le Cygne – travaillé au sein d’un projet d’école publique sur “le Carnaval des Animaux” tant sur le plan musical que sur le texte.
Voici une pièce qui permettra peut être à quelques élèves d’être mis en avant en jouant la partie de soliste quitte à être soutenue par le professeur. Cette voix est très importante et doit être joué avec un son soutenu.
Il y a également une voix un peu plus difficile pour les violons, et il faudra la confier à une petite poignée d’élèves qui seront aussi mis à l’honneur de cette façon.
Les violons se répondent beaucoup, cela apprendra aux élèves l’anticipation et l’écoute – la précision des départs musicaux
Dans cette pièce tout le monde pourra participer mais reste une voix de violon qui devra être joué par le professeur ou un élève plus avancé

15 – Le Final travaillé au sein d’un projet d’école publique sur “le Carnaval des Animaux” tant sur le plan musical que sur le texte.
Ce final reprend l’ensemble du travail des autres pièces et est écrit pour que tout le monde puisse participer !
C’est une pièce gaie que les enfants auront plaisir à dominer

Marie-Laure PARADIS


– Depuis 1995 : Membre fondateur et responsable pédagogique de l’Association VIVALDI A DIT & Professeur de violon
– Membre fondateur de l’association DRaPOS
– Ambassadrice Passeurs d’Arts (http://www.passeursdarts.org/#!marie-laure-paradis/cyfh)
– 2007 : émission sur France Inter « nous autres » – Passage lors de l’émission de B Schönberg « les 100 qui comptent » et 2 JT de France 2
– Janvier 2007 : édition d’une méthode chez Robert Martin pour les « orchestre à cordes à l’école » (https://www.edrmartin.com/fr/bio-marie-laure-paradis-5846/ )
– 2006/2009 : Intervenante à l’ENACT de Dunkerque. Intervenante pour : « Osez la Musique » – « C’est pas Classique » à Nice – « Salon du Son et de la Musique » – « la Semaine du Son» sur Paris et en Province – Musicora avec prestation des orchestres à l’école de Nogent sur Marne
– Depuis 1997 : travail en milieu scolaire, création de la première école orchestre (16 classes sous mon entière responsabilité). Au minimum 3 concerts en fin d’année avec à chaque fois 5 classes sur scène, de la maternelle au CM

Cliquez ici pour publier un commentaire


* Obligatoire