Recevez vos Partitions PDF dans votre boite email !
Par les professeurs de musique, pour leurs élèves
Pas de partitions
dans votre Panier

Partition Blues In The Mental Sphere - Sextet Jazz - CARBONNEAUX B.
Partition Blues In The Mental Sphere - Sextet Jazz - CARBONNEAUX B.Partition Blues In The Mental Sphere - Sextet Jazz - CARBONNEAUX B.


Compositeur :

Carbonneaux Bertrand

Niveau :

2e Cycle cycle

Formation :

Sextet : Trompette, Saxophone Alto, Trombone, Saxophone Ténor, Contrebasse, Batterie.
(Pour plus de détails, cliquez sur une vignette)

Minutage :

1'54''

Nombre de pages :

14

Prix : 4.90€
IIe CycleCette pièce a été écrite en fa phrygien. La note caractéristique de ce mode est le b2, ici sol b. Plutôt que faire jouer ce sol b dans la mélodie, j’ai préféré utiliser le mode phrygien de manière beaucoup plus subtile : pas de sol b – ni de sol bécarre, bien sûr – dans la mélodie, mais uniquement dans l’harmonie. Le mode phrygien est suggéré dès la deuxième mesure du thème avec l’accord GbM7 qui résout sur Fm7. C’est un blues de douze mesures dont les quatre premières mesures utilisent l’accord Fm7 sauf la deuxième mesure qui fait office de quick change comme dans la structure traditionnelle du blues.La plus grande difficulté de ce morceau est qu’il n’y a pas d’instrument harmonique : c’est la superposition de la contrebasse et des quatre voix qui crée l’harmonie. Il faut donc être très attentif à son exécution. Les nuances sont très importantes : le premier thème est joué p, la reprise pp. Les crescendos et decrescendos doivent être exécutés tous ensemble, sans que l’on ait l’impression qu’une voix veuille passer au-dessus des autres.A part l’introduction, cette composition est homorythmique. Ce qui peut être considéré comme une aide peut se révéler être une difficulté supplémentaire car le moindre écart temporel ne pardonne pas ! Ce qui fait tout l’intérêt de cette composition, c’est que l’on perçoive les quatre parties comme une seule et même voix.La démonstration ne suit pas exactement la structure du morceau : en effet, les solos ne sont pas joués (partie B).

Bertrand CARBONNEAUX

Bertrand “HarmoChopin” Carbonneaux est né dans une famille d’artistes : des aïeuls musiciens, un père artiste peintre, une mère chanteuse… Il fait ses premières gammes dès l’âge de 5 ans sur le piano de sa grand-mère et débute véritablement l’étude de la musique à l’âge de 7 ans par la flûte à bec, puis il apprend le piano à l’âge de 10 ans et l’harmonica diatonique à l’âge de 31 ans.Féru de nouvelles sonorités et curieux de nature, il entreprend en autodidacte l’apprentissage du didgeridoo, du ukulélé, de nombreuses flûtes, de l’harmonica chromatique…Sa passion pour le jazz l’amène à étudier la composition au sein de la Bill Evans Piano Academy de Paris où il suit avec succès les cours de Joseph Makholm. En parallèle, il étudie la composition classique par correspondance au sein de l’école Polyphonies de Jean-Luc Kuczynski où il décroche une mention « Très Bien ».Ce qui fait la force de ce compositeur, c’est sa capacité à proposer des mélodies originales et des ambiances nouvelles, inspirées de ses nombreuses influences qu’il sait mêler sans se sentir prisonnier d’un style ou d’une structure. Son souci constant de rendre ses compositions accessibles au plus grand nombre et la poésie qui se dégage de ses œuvres n’ont d’égal que son talent inné pour la pédagogie. Car ce grand compositeur est aussi un merveilleux professeur de musique, très apprécié de ses élèves.

Cliquez ici pour publier un commentaire


* Obligatoire