Recevez vos Partitions PDF dans votre boite email !
Par les professeurs de musique, pour leurs élèves
Pas de partitions
dans votre Panier

Partition Symphonie N°6 (5e Mvt) - Quatuor de Cuivres - BEETHOVEN L. V.
Partition Symphonie N°6 (5e Mvt) - Quatuor de Cuivres - BEETHOVEN L. V.Partition Symphonie N°6 (5e Mvt) - Quatuor de Cuivres - BEETHOVEN L. V.Partition Symphonie N°6 (5e Mvt) - Quatuor de Cuivres - BEETHOVEN L. V.


Compositeur :

Beethoven Ludwig Van

Niveau :

Fin de 2e Cycle cycle

Mouvement(s) :

Allegretto

Formation :

Quatuor de Cuivres (Trompette I & II, Baryton/Euphonium, Tuba Ut/Sib)
(Pour plus de détails, cliquez sur une vignette)

Minutage :

8'03''

Prix : 2.90€
La symphonie n° 6 en fa majeur, opus 68, de Ludwig van Beethoven, fut composée entre 1805 et 1808 simultanément à la Cinquième. Beethoven l’intitula Symphonie pastorale et la co-dédia au prince Lobkowitz et au comte Razumovsky. L’œuvre fut créée le 22 décembre 1808 au Theater an der Wien de Vienne. Tranchant avec les autres symphonies du compositeur, c’est sa seule symphonie à programme : cette symphonie est écrite en référence explicite à des phénomènes du monde réel, et évoque en l’occurrence le thème de l’expérience de la nature, d’où son nom de « pastorale ».
La forme de cette symphonie est caractéristique de la musique à programme : ce n’est plus la structure fixe de la symphonie classique en quatre mouvements prédéterminés, mais une forme en cinq mouvements, adaptée au thème. Il s’agit ici d’un arrangement du dernier mouvement de cette symphonie que Beethoven a intitulé : « chants de pâtres, remerciements et action de grâce des paysans après la tempête », ce mouvement tranche franchement avec le précédent (« orage, tempête ») par sa fraîcheur et son calme, très caractéristique de la nature a l’ issue d’ un orage.

Cet arrangement pour quartet de cuivres tente de replonger l’auditoire dans l’esprit d’un orchestre symphonique par la répartition des voix et les dialogues entres les instruments. Il comporte quelques difficultés d’exécution tant techniques que de tessitures et demande de la part du musicien une grande sensibilité pour faire ressortir l’empreinte romantique voulue par Beethoven. les tempi et ralentis indiqués sont indicatifs et l’interprétation nécessite d’utiliser une métrique que je qualifierai de “flottante” qui permettra de replonger l’auditeur dans l’ambiance champêtre si particulière d’un “après orage”.

Sylvain MENDES


Sylvain Mendes débute l’apprentissage musical à Vireux-Wallerand (08) où il apprend la Trompette avec M. André Grosjean. Il prend ensuite dès 1988 ses premiers cours de direction d’orchestre, d’orchestration et d’écriture avec M. Maurice Faillenot. Il intègre ensuite l’ Harmonie Municipale de Fumay et perfectionne son apprentissage avec M. Auguste MASSON.

Il débute sa carrière d’ arrangeur en 1999 avec l’arrangement pour Orchestre d’Harmonie de la bande originale du Film Star Wars épisode 1, son parcours s’ oriente ensuite vers la direction d’ orchestre au sein de l’ENMD de Charleville-Mézières avec M.Dan Mercureanu et l’écriture avec M. Antoine Jonet. Il intègre ensuite le CRR de Reims dans la classe de direction de M. François-Xavier Bilger puis Mme Rut Schereiner.

Il réalise depuis diverses compositions et arrangements pour petits ensembles; ensembles instrumentaux junior et orchestres d’harmonie, notamment en 2011 où il écrit, scénarise et met en scène un Spectacle musical vivant sur le département des Ardennes: “Arduinna, Déesse des forets profondes”.

Cliquez ici pour publier un commentaire


* Obligatoire